/
/
GG Magazine / Fred Allard vide son sac en famille

GG Magazine / Fred Allard vide son sac en famille

Il y a quelque chose dans les œuvres de Fred Allard qui nous captive définitivement. Serait-ce parce qu’elles donnent à voir à sous un angle totalement magnifié des objets de consommation des plus triviaux ? 
Serait-ce parce qu’elles jouent la carte des contrastes en mêlant luxe et street art, Chupa Chups et Coca-Cola, aux plus prisés des it bag, du Birkin de Hermès au 2.55 de Chanel? Ou enfin, parce qu’en scellant le tout de la résine de cristal, elles jouent le jeu de la transparence totale dans un monde en perpétuelle quête de clarté?
Roller bag, paper bag, valise cabine ou encore parfums… Les sculptures qui font écho au travail de l’école de Nice, entre les compressions d’un César et les inclusions d’Arman, sont désormais exposées dans plus de 20 galeries Bartoux à travers le monde : à Londres, New York, Tokyo, mais aussi dans des galeries en nom propre, au mythique hôtel Lutetia à Paris ainsi qu’à Saint-Tropez, rue du Général… Allard (ça ne s’invente pas). 
Parfois créées sur mesure pour des personnalités qui se prêtent au jeu et vident littéralement leur sac à l’instar de Neymar Jr les œuvres de Fred Allard sont conçues dans son atelier azuréen et familial. Car, c’est en famille, entouré de ses deuxenfants, Estelle et Raphaël, que l’artiste imagine ses sculptures et les promeut. Une joyeuse aventure en tribu qui invite donc à vider son sac en famille… mais avec l’art, et la manière donc.

Découvrir d’autres articles